Flaubert, Super-Éros
Flaubert, Super-Éros

Flaubert, Super-Éros

Cette lecture-spectacle sera une forme courte qui proposera un voyage à travers les correspondances secrètes et vénériennes de Gustave Flaubert.

En grand lecteur de littérature défendue à son époque (des œuvres du marquis de Sade, à l’édifiant Manuel des confesseurs de Debreyne en passant par L’Histoire comique de Francion) Flaubert a produit une œuvre épistolaire tout aussi sulfureuse, assez méconnue du grand public.

Ainsi pour mettre en lumière cette face cachée de l’auteur, nous mettrons en jeu trois personnages grâce auxquels nous partirons à la découverte de cette œuvre qui soulève un questionnement brûlant : est-ce que cette partie de La Correspondance – qui est en quelque sorte « la sextape » de Flaubert – est inhérente de son œuvre ou pas? Etait-elle produite pour être lue, plus tard, par le grand public? Que raconte-elle de cette époque? Que raconte-elle de Flaubert plus particulièrement quant à son rapport à la prostitution, au tourisme sexuel, aux femmes, aux relations entre l’Orient et l’Occident à cette époque…? Peut-on dissocier l’oeuvre de l’artiste ?

Des questions très actuelles que nous pourrons explorer avec le recul du temps grâce à cette traversée d’une partie de l’œuvre épistolaire restée très discrète de Gustave Flaubert.

Dossier :

Distribution :

Lecture-spectacle proposée par Yann Dacosta et Fabien Persil

Lecture de La Correspondance de Gustave Flaubert 

Ecriture de la fiction Anne Buffet

Avec Anne Buffet, Pierre Delmotte et Marie Petiot 

Production Compagnie Le Chat Foin
Coproduction L’Etincelle – Théâtre(s) de la Ville de Rouen
Avec le soutien du Département de Seine-Martime, du Festival Terres de paroles – Projet labellisé Flaubert21